P'têt ben qu'oui... p'têt ben qu'non

Un coup en avant... un coup en arrière...

Depuis une dizaine de jours des patrons de bars musicaux et/ou restaurants me contactent pour me faire travailler... puis semblent oublier mon numéro de téléphone ou faire traîner la décision...
Lundi 11 juin, coup de fil de l'un d'entre eux... Il m'avait déjà contacté fin décembre pour que j'anime ses soirées du week-end en résidence, pour remplacer son DJ qui lui semblait trop jeune pour coller à son public de quadragénaires... puis finalement il l'a gardé et je l'ai appris par texto !!... Sans commentaire... Et là donc, il me recontacte mais comme je l'entendais très mal et que je bossais, je lui ai demandé de me rappeler dans la soirée, vers 19h... J'attends toujours son appel...

Depuis, j'ai été contacté par le patron d'un restau venant de ré-ouvrir... Je vais le voir... l'entretien me semble s'être bien déroulé mais je ne sais toujours pas si je vais faire l'affaire, s'il va ou non mettre en place les projets de soirées qu'il a, s'il va ou non équiper sa salle du matos qu'il envisage... En clair : wait & see...

Écrire commentaire

Commentaires : 0